Flore jurassienne

Un petit exposé sur la flore particulière que nous avons rencontré durant notre dernière sortie dans le Jura.

Commençons par la     carline acaule

     

La Carline acaule ( carlina acaulis) ou gardabelle en provençal , aussi étrange que cela puisse paraître fait partie de la famille des marguerites.

C'est une plante montagnarde poussant jusqu'à 1500mètres d'altitude sur des terrains le plus souvent calcaires.

Le terme acaule signifie que le capitule ne possède pas de tige apparente et repose directement sur les feuilles.

Ses fleurs peuvent être conservées séchées et servent souvent de décoration sur le devant des portes des maisons.

Le capitule se referme lorsque le temps est humide ou pluvieux , il peut servir de baromètre.

La carline est comestible à l'état jeune , vous pouvez la manger à la façon d' un artichaut.

(Source wikipédia

 

  La gentiane amère ( gentianella amarella) 

 

       gentiane amère

Cette fleur d'une hauteur variant de 10 à 30 cm et fleurissant de juin à octobre se rencontre  dans les pelouses assez rases de pâture entre autre .C'est le cas présent car celle-ci a été photographié dans un pré à vaches pentu , jouxtant la zone des Lapiaz.

Les racines de cette plante entre dans la composition de certaines boissons apéritives dénommées "amer"ou "bitter" comme le Picon ( source http://corcelles.canalblog.com/archives/2006/11/04/3078481.html).

La gentiane contient dans toutes ses parties un suc amer et surtout dans ses racines . Cette petite plante est tonique et fébrifuge (qui fait tomber la fièvre)

 

La Gentiane des marais (Gentiana  pneunomanthe) 

Cette gentiane qui se cache dans les hautes herbes des marais tourbeux fleurit de juillet à octobre.Elle pousse jusqu'à une altitude  environ de 1500m. 

 

 

Véronique en Epi (Veronica spicata)

 

On la reconnait principalemnt par la disposition de ces fleurs en forme d'épi. Elle pousse dans les prairies sèches rochers sur calcaires (combe Lavaux). Cette plante dans le temps jadis a eu quelques applications médicinales pour les affections du foie , de l'estomac ou des intestins.

Actuellement , on ne l'utilise plus du fait de sa toxicité.

Véronique en épi 

 

nature

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×